Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Je ne ses pas si ses une fourmie X)
Hier à 20:19 par t0n1ck78

» Quand faut-il nourrir une gyne Lasius sp. ?
Dim 23 Juil - 11:23 par Kaizen

» Combien de temps attendant pour avoir une ouvrière
Dim 16 Juil - 15:42 par Project_1209

» Œufs qui éclosent pas.
Mer 12 Juil - 14:11 par Project_1209

» Les colonies de Cyril
Dim 9 Juil - 23:42 par Project_1209

» Abreuvoir avec tube a essaie ?
Jeu 6 Juil - 20:51 par Yacci

» C'est cassé.
Jeu 6 Juil - 20:49 par Yacci

» Adc mortel
Jeu 6 Juil - 20:48 par Yacci

» Promenade des gosses.
Jeu 6 Juil - 20:46 par Yacci

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 42 le Mer 9 Nov - 23:42

Blog les locataires Camponotus truncatus .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Blog les locataires Camponotus truncatus .

Message par Triturus le Jeu 10 Nov - 4:37

Bonjour tout le monde !

Comme c'est l'heure de la diapause pour mes protégées, je vous présenterais celles-ci qu'à leurs sorties .
En attendant je vais vous présenté une tentative de fondation d'une espèce peu commune et relativement rare en élevage !

La Camponotus truncatus reclassé récemment dans le genre  Colobopsis .

Cette petite fourmis européenne arboricole, crée de petites colonies ne dépassant guère les 100 ouvrières, elles nichent dans les arbres qu'elles creusent ou bien alors dans des galles . Le polymorphisme chez cette espèce est très particulier puisque major et gyne ont une tête tronquer qui leurs permettent de bouchés l'entrée du nid .
A noté qu'il n'y a que deux castes minor/major ..
Elles se nourrissent de petits insectes mort ou bien du miellat de pucerons .
Sa fondation est indépendante et elle est monogyne .



il y a deux ans j'ai eu la chance de trouvée une gyne sous l'ampoule de ma chambre, (Cette espèce essaimant le soir elle est très attirée par la lumière) .
Après quelques informations récoltées sur le net je décide de tenter la fondation de celle ci dans une coque de noix tant bien que mal puisque la reine était encore ailée, donc non fécondée .

Cette année au printemps j'ai finalement trouvé au jardin dans un noisetier une colonie de cette espèce, j'ai pu alors l'observer et attendre les essaimages pour  trouvé une ou plusieurs gynes fécondées et retenté la fondation .
Voici d'ailleurs quelques photos des essaimage en question . (qualité téléphone par contre Rolling Eyes ) :


Vous remarquerez que les lâchés de sexuées sont minimes, tout au plus une dizaine d'ailées par essaimage .

[



Suite aux essaimages j'ai donc chercher aux alentours prêt des sources de lumières, lampadaires, des gynes fécondées mais en vain, les seules sexuées trouvées étaient ailées .
Il y avait parmi elles d'autres espèces bien courantes de sexuées et quelques mâles truncatus bien entendû !

C'est seulement le lendemain matin en retournant auprès de l'arbre ou avait eu lieu les essaimage que j'ai trouvé les premières gynes non ailées qui se baladaient sur le tronc, sans doute à la recherche d'endroit pour fondé leurs colonies ...
Sur 4 gynes trouvées j'ai décidé de n'en garder que deux pour laisser les deux autres à leurs sort dans la nature !

C'est la que tout commence :  la "fondation" ! Lol !
Ayant lu beaucoup de sujet sur de nombreux forums et sites internet conseillant d'utilisé du bois pour aidé à la fondation, je décide de créer un tube classique avec des cylindres de liège percer en leur centre (CF. photo) que je glisse ensuite dans le tube et j'y places les gynes  ..
Effectivement je remarque que le bois leurs est indispensable puisque les gynes se placent directement sur le liège et dans la cavité crée justement pour obstrué l'entrée comme dans la nature ..

Le tube en question :



Et une vue de la reine :



Certains forums parlaient de fondation semi claustrales, c'est a dire que la gyne sort du nid pour aller se nourrir pendant la fondation ! Dans le doute je décide de nourrir les gynes quotidiennement à l'aide d'un coton imbibé de liquide sucrée à l'entrée du nid .

Au bout de quelques semaines j'ai perdu une gyne ..
N'ayant toujours pas de couvain avant diapause pour la gyne survivante, celle-ci a donc été mis au frais et sera nourris toutes les semaines pendant 2-3 mois .

Voilà pour ce premier billet, je croise les doigts pour que la diapause se passe bien pour cette sp et réussir la fondation !

Rendez vous en février pour la suite . Very Happy
Lien vers le questions/réponses : http://lafourmiliere.forumactif.com/t343-q-r-blog-fondation-camponotus-truncatus#3536


Dernière édition par Triturus le Sam 4 Mar - 19:01, édité 1 fois
avatar
Triturus
Larve
Larve

Masculin
Nombre de messages : 68
Age : 22
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blog les locataires Camponotus truncatus .

Message par Triturus le Mer 1 Mar - 15:47

Salut à tous !

Suite à la diapause je viens vous donner des nouvelles de la fondation, malheureusement la gyne est morte quelques jours après sa sortie du froid..
Je ne lâche rien, je retenterais cette année, sûrement d'une autre façon.

D'autres part ce week-end en ramassant des branches de noyer, tombées suite au vent qu'on à eu ces derniers jours, j'ai trouvée une colonie plutôt bien avancée.
Par inadvertance j'ai endommagé le rameau où les fourmis s'étaient logées..
Etant donné les températures du moment et qu'elles étaient semble-t'il encore en repos hivernal, je pense qu'un déménagement sur l'arbre leurs auraient été néfaste.
J'ai donc décider de les récupérer en prenant soin de récupérer le maximum de couvain et d'ouvrières.
Pour le moment elles sont dans un tube avec du liège similaire à celui que j'ai utilisé pour faire fondé ma gyne.
Comme j'aime bien faire les chose dans les règles de l'art en myrmécologie et que je trouve plus intéressant et plus gratifiant de commencer par une gyne seule, il n'est pas exclue que je relâche ces mesdames à la remonté des températures.

Je vous posterais des photos tout de même sur un autre sujet ou à la suite de celui-ci.

Pour vos éventuelles questions Wink : http://lafourmiliere.forumactif.com/t343-q-r-blog-fondation-camponotus-truncatus
avatar
Triturus
Larve
Larve

Masculin
Nombre de messages : 68
Age : 22
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blog les locataires Camponotus truncatus .

Message par Triturus le Sam 4 Mar - 18:57

Salut à tous !

Des nouvelles de la colonie rescapée, pour le moment elles se portent bien,  elles se nourrissent plus ou moins, les liquide sucrées sont bien apprécié, par contre elles ont boudées les insectes proposés, c'est à dire petite araignée, mouches, drosophiles .. ces dernières ont l'air de les intéressé mais bizarrement après quelques minutes a tourner autour et quelques coup de mandibules elles les délaissent ou les dépose à l'autre bout de l'adc .. Bon elles n'ont peut être pas besoin de protéines pour le moment malgré qu'elles sortent de diapause et qu'elles ont du couvain.
Néanmoins ça reste du Camponotus le genre est assez connu pour être difficile, et cette espèce l'est sûrement plus que la moyenne !

Les ouvrières étant tous agglutinées sur la même partie du tube il m'est difficile de voire le couvain ..
J'ai aussi pu apercevoir sa majesté après quelques jours sans nouvelles, celle-ci reste à l'entrée du tube dans le morceau de liège que j'ai percé avec un trou de diamètre similaire à l'entré des nids qu'ont peut retrouvés en nature, ce qui leurs permet de recréer parfaitement leurs mode de vie in natura !
Bien qu'il y'est la présence de major dans la colonie, qui normalement sont censé jouer le rôle de "portier" madame semble vouloir jouer la guerrière et protéger sa colonie seule.
"Parlons en des major tiens" ! Ce que je peux en observer pour le moment.. Ben c'est qu'ils ne servent pas à grand chose. lol!
Ils restent assez immobile dans le tube, doivent s'occuper du couvain et peut-être deux-trois renforcent la gyne dans sa mission de sûreté .. Mais aucun ne s'est encore aventuré hors du tube pour fourrager .. Du moins pas quand je les observent . Lol !
D'après ce que j'en ai lu sur le net il est possible que cette caste soit féconde, pas trouvé plus d'infos sur le sujet !

Bon vous l'aurais compris cette espèce m'intéresse beaucoup bien qu'elle sois difficile à maintenir, mais leurs moeurs différente et le fait que je l'ai pas mal observer en nature en font une fourmis très intéressante pour moi.

Voici des photos pour illustrer un peu ce billet :

Pour commencer voici une photo de l'installation (adc/tube ..)


Quelques photos des fourmis, ont peut apercevoir un semblant de couvain sous les ouvrières et quelques major par-ci par là, mais pas la gyne ..
Et aussi l'entrée du tube, où les ouvrières sont censé tapoté des antennes les major pour qu'ont les laissent entrées.






Et j'ai adapté une petite branche sur l'adc pour qu'elles puissent grimper et leur donner leurs bouffes dessus.




J'en ai profité aussi pour renommé le titre, puisqu'elles ne sont que locataire chez moi, même si j'avoue en être déjà gaga.  Razz

Voilà c'est tout pour ce billet je vous donnerais des nouvelles, de ces petites très prochainement !
http://lafourmiliere.forumactif.com/t343-q-r-blog-fondation-camponotus-truncatus
avatar
Triturus
Larve
Larve

Masculin
Nombre de messages : 68
Age : 22
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blog les locataires Camponotus truncatus .

Message par Triturus le Mer 8 Mar - 22:37

Salut à tous !

Aujourd’hui un court billet.

Fait intéressant que j'ai pu observer depuis ces derniers jours, elles ont commencées à creuser dans les rondins de liège, ce qui est curieux c'est qu'elles se sont servis des copeaux de liège pour les coller contre la paroi du tube et aussi pour rendre un trou dans un des rondins plus petit, ce qui est assez sympa je trouve ! Elles ont transformées les copeaux en une espèce de pâte, je pense qu'elles ont dû les mélangés avec de l'eau ou voir du liquide sucré !

Je n'est par ailleurs toujours pas vue la gyne, elle doit être au même endroit j'imagine.






Voilà c'est tout pour ce petit billet !


EDIT : la gyne se montre enfin, j'ai pu vous faire une photo, ( pas top, mais toujours ça Rolling Eyes )

avatar
Triturus
Larve
Larve

Masculin
Nombre de messages : 68
Age : 22
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blog les locataires Camponotus truncatus .

Message par Caligula le Dim 23 Avr - 18:37

Bonjour triturus,

Petite question, comment fais-tu pour garder un bon taux d'hygrométrie dans un nid de la sorte ?

Caligula
Oeuf
Oeuf

Masculin
Nombre de messages : 4
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blog les locataires Camponotus truncatus .

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum