Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Ouvrière bâtisseuse
Ouvrière bâtisseuse
Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 28
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 01/07/2006
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/user/Yaccivideo

Que faut-il savoir sur les acariens détritivores ?

le Jeu 13 Avr - 21:55
Il existe des milliers d'espèces d'acariens en France, mais seulement quelques espèces sont un potentiel danger pour les élevages de fourmis.
Il s'agit, pour la plupart du temps, d'acariens de type Tyrophagus sp. (petit acarien blanc).
Ils sont détritivores et peuvent se trouver absolument partout, que ce sois en extérieur que dans la maison.
Une fois qu'ils se trouvent dans une fourmilière, leur nombre augmentent très vite et c'est à ce moment qu'ils deviennent une menace, surtout pour de jeunes colonies ou gynes en fondations.
Ces acariens sont visibles à l’œil nue, mais bien observable à la loupe.

Informations

Les nuisibles.
Les deux types d'acariens qui peuvent nuires à nos fourmis sont les parasites et les détritivores.
Les acariens parasites se fixent sur la chitine (squelette externe) des fourmis pour leurs pomper le sang et autres liquides.
Les acariens détritivores, bien que la base de leurs alimentation soit les éléments du dépotoir, il arrive qu'ils s'en prennent au couvain et indirectement à la colonie.

Comment découvrir la présence d'acariens ?
Certains signes peuvent signaler la présence d'acariens dans vos colonies.
Prenons pour exemple un insecte dont les fourmis ne se nourrissent plus et qui reste dans le nid. Si des acariens prolifèrent sur cet insecte, il se peut qu'une "poussière" se forment autour de ce dernier. Cette poussière, qui se traduit par une salissure, est due aux acariens qui défèquent autour de l'insecte et à la micro-poussière transporter par les acariens lors de leurs déplacements.

La présence d'acariens peut se traduire aussi par une perte d'individus dans la colonie à un rythme élevé, selon les espèces.
Un nombre très importants d'acariens détritivores dans un tube à essais ralentis considérablement le développement du couvain, la gyne ne pond plus ou presque plus, et la colonie dépérit.

Destruction des acariens.

1) L'assèchement du nid.
Les acariens ont besoin d'une hygrométrie dans le nid élevée pour survivre et se reproduire.
Une technique très simple consiste à ne plus humidifié le nid. L'hygrométrie baisse, et les acariens meurent ou migre ailleurs.
Si vous installez dans l'aire de chasse un tube à essais humidifié, avec de toutes petites entrées pour le rendre non accessible aux fourmis, les acariens vont déménagés dans ce tube au lieu de rester dans le nid qui est maintenant invivable.

Inconvénients :
- Le couvain risque de mourir, ainsi que la colonie si le temps d'assèchement est trop long.
- ralentit le développement de la colonie


2) Le déménagement de la colonie.
Faire déménager une colonie d'un nid à l'autre peut diminuer considérablement le nombre d'acarien détritivore.
Bien sur, il faut laisser les fourmis déménager seules. Les acariens ne déménageront pas dans le nouveau nid, seul ceux présents sur les fourmis ou le couvain sera malheureusement déménagés.

Inconvénients :
- Ne détruit pas les acariens
- Nécessite un second nid.


Trucs et astuces :
Prévoyez une vitre facilement détachable pour nettoyer le nid de ses acariens.
Pour qu'ils n'entrent pas dans le nid par cet endroit, mettez un peu de talc ou d'huile sur tout le pourtour de la vitre (ou collez la).
Congelez bien tout les insectes avant de les donnés aux fourmis. Minimum 72 heures au congélateur.
Nettoyer le nid peut tuer pas mal d'acariens. Nettoyez aussi l'aire de chasse, c'est à dire enlever les vieux insectes, enlever les dépotoirs et pourquoi pas laver légèrement le sol de l'aire de chasse avec un essuie-tout humide.

...Topic à compléter...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum